l'appel

· Appel pour le respect de la Treve Olympique

En nous inspirant des paroles du Secrétaire Général des Nations Unies Kofi Annan:

"together, the Olympics and the United Nations can be a winning team. But the contest", he added, "will not be won easily. War, intolerance and deprivation continue to stalk the earth. We must fight back. Just as athletes strive for world records, so must we strive for world peace".
He considers it a matter of great significance that the International Olympic Committee revived the ancient Greek tradition of the Olympic Truce, calling for all hostilities to cease during the Games. The Secretary-General joins the United Nations General Assembly "in urging all those at war to observe the Olympic Truce. This may sound unrealistic", he said, "but as any athlete will tell you, nothing happens without a dream"...

(by Fred Eckhard, Spokesman for the Secretary-General of UN - Millennium Forum, September 1 - 11, New York)

Nous, peuples des Nation Unies

· Ayant considéré la résolution général de l'assemblée des Nations Unies A/RES/48/11 de 1993 pour le respect de la trêve olympique pendant les Jeux d'hiver et d'été; 
· Ayant considéré la résolution général de l'assemblée des Nations Unies A/RES/52/21 de 1997 pour le respect de la trêve olympique pendant les Jeux d'hiver japonais en 1998; 
· Ayant considéré la résolution général de l'assemblée des Nations Unies A/RES/54/34 de 1999 pour le respect de la trêve olympique durant les Jeux à Sydney 2000, parrainée par 180 pays membres sur 189; 
· Ayant considéré la résolution général de l'assemblée des Nations Unies A/RES/56/75 du 2001 pour le respect de la Trêve olympique durant les Jeux Olympiques hivernaux de Salt Lake City 2002, sponsorisée par 166 pays membres sur 189; 
· Ayant considéré l'Agenda 21 du Mouvement Olympique du 12 juin 1999 pour encourager les membres dans les processus de développement durable de notre planète; 
· Ayant considéré le document de coopération entre le IOC -Comité Olympique International- et le IPC -Comité Paralympique International- signé à Sydney, le 20 octobre 2000;

Nous demandons

1. De changer l'article n° 1 de la charte olympique et d'ajouter le refus de la guerre comme un moyen qui permettrait de résoudre les conflits internationaux et de reconnaître la Paix comme droit fondamental des Peuples; 

2. Que tous les états des villes candidates pour l'accueil des Jeux ne soient impliquées dans aucune guerre durant toute la période des Jeux, du début de leur candidature jusqu'à la clôture des Jeux; 

3. La suspension de toute activité militaire durant toute la période des Jeux Olympiques et Paralympiques d'hiver et d'été, sous peine d'exclusioni; 

4. Que tous les pays se portant candidat pour l'acueil des Jeux aient signé et se soient engagés à respecter les principaux traités internationaux concernant la Paix et les droits de l'Homme, l'écologie et à ne pas appliquer la peine de mort; 

5. de favoriser la participation de tous les "Peuples" aux Jeux et de promouvoir leur droit à l'autodétermination et à faire parti de la population; 

6. Que les Jeux soient déclarés par l'UNESCO, patrimoine de l'humanité; 

7. Que lors des prochaines résolutions de l'ONU à faveur de la trêve Olympique la durée de celle-ci soit allongée, celle des Paralympiques également; 

8. De constituer une union spécifique et internationale des peuples pour le respect de la Trêve Olympique, constituée par des jeunes de 16 à 26 ans et par une assemblée qui la supervisera (Nobel de la Paix, athlètes, membres de mouvements sociaux et personnalités reconnues dans l'engagement pour la paix et la non-violence). Le devoir de cette union sera celui d'encadrer, de promouvoir et de sanctionner pour le respect du '"Olympic Social Plan", que toutes les villes candidates à l'accueil des Jeux Olympiques seront dans l'obligation d'appliquer. Cet '"Olympic Social Plan" maintiendra les actions politiques, que le pays qui acceuillera les Jeux devra conduire en faveur des pays pauvres, de l'écologie, des jeunes, des femmes, des minorités...;

9. que toutes les villes candidates pour accueillir des Jeux appliquent un « education programm » afin de développer les processus de paix indiqués par cette nouvelle Trêve Olympique;

10. de réaliser un document étique pour tous les sponsors olympiques qui les "oblige" non seulement à adapter un comportement étique mais également à s'engager dans une action en faveur des droits de l'Homme. 

>> Pour souscrire l'appel online